Affaire Grégory : une nouvelle expertise rouvre l’enquête

Les lettres du corbeau envoyées aux parents du petit Grégory ont toujours été au cœur de l’enquête. 36 ans après le meurtre de l'enfant, la justice a commandé une énième expertise qui pourrait peut-être, enfin, faire éclater la vérité. Un suspect aurait été identifié selon nos confrères du Parisien après cette nouvelle analyse effectuée en Suisse grâce à la stylométrie. Des experts et des algorithmes analysent non pas l’écriture, mais la syntaxe et le style des textes. "Si je prends une phrase, et que j’enlève les noms, les adjectifs, mais que je garde les prépositions, les auxiliaires, les articles… Avec ça, j’ai un signal très fort", explique Claude-Alain Roten, directeur de la société OrphAnalytics. Certains n’y croient pas Ce logiciel développé pour contrer le plagiat serait efficace à 95% dans le cadre des enquêtes criminelles. Stéphane Giuranna, l’avocat de Marcel Jacob, l’un des grands oncles du petit Grégory un temps soupçonné dans cette affaire, n’y croit pas : "Que la stylométrie fonctionne sur des ouvrages de plusieurs centaines de page, je veux bien […], mais là, on parle de lettres d’un corbeau […] qui ne font que quelques mots. On n’a pas assez de substance pour faire un travail de qualité". Selon la justice, les investigations ont bien repris, et avancent. Un nouveau magistrat est en charge de l’affaire.