Affaire Grégory : Jacqueline Jacob serait le principal corbeau

Par LePoint.fr (avec AFP)
·1 min de lecture
L'expertise stylométrique versée au dossier désigne Jacqueline Jacob (illustration).
L'expertise stylométrique versée au dossier désigne Jacqueline Jacob (illustration).

Plus de 35 ans après l'affaire, le corbeau de la Vologne a-t-il enfin été identifié ? Ce vendredi, un rapport de stylométrie visant à identifier un ou des corbeaux auteurs de lettres anonymes a été versé au dossier d'instruction de l'affaire Grégory Villemin, dont le meurtre reste irrésolu depuis trente-six ans, selon des sources judiciaires. « Je confirme le versement de cette expertise stylométrique au dossier », a indiqué, sans plus de précisions, le procureur général de Dijon, Thierry Pocquet du Haut-Jussé.

Mais nos confrères de 20 Minutes, qui ont pu consulter le rapport de près de 200 pages, révèlent que celui-ci désigne une personne en particulier : Jacqueline Jacob, grand-tante de Grégory, tante de Jean-Marie Villemin. Le rapport de stylométrie désigne avec une « forte probabilité » Jacqueline Jacob comme étant celle qui a rédigé la lettre de revendication du meurtre du petit garçon, selon le journal.

Jacqueline Jacob, plus quatre personnes

Comme soupçonné depuis de nombreuses d'années, le corbeau ne serait cependant pas un seul individu. « Selon les règles stylométriques », les 24 lettres confiées aux experts sont l'?uvre de 5 auteurs différents. Ainsi, la piste privilégiée par les enquêteurs concernant le meurtre du petit Grégory porte désormais sur plusieurs complices.

Mais, parmi les cinq plumes du corbeau, « un style hautement similaire » à celui de Jacqueline Jacob est particulièrement visible, selon les experts. Selon eux, elle est à l'origine d [...] Lire la suite