Affaire Grégory : "J'espère qu'un jour on retrouvera le coupable et qu'ils nous laisseront enfin tranquilles", confie Murielle Bolle

franceinfo, David Di Giacomo
Plus de trente ans après la mort de Grégory Villemin, Murielle Bolle s'exprime dans un livre où elle dit livrer "sa vérité". 

"J'espère qu'un jour on retrouvera le coupable et qu'ils nous laisseront enfin tranquilles", a confié à franceinfo Murielle Bolle, qui publie jeudi 8 novembre un livre intitulé Briser le silence, aux éditions Michel Lafon, sur l'affaire du petit Grégory. L'enfant, âgé de 4 ans avait été retrouvé mort, pieds et mains attachés, dans la Vologne, le 16 octobre 1984 dans les Vosges.

"Cette affaire m'a détruite"

Lors de sa garde à vue en 1984, Murielle Bolle, alors âgée de 15 ans, avait accusé son beau-frère Bernard Laroche d'avoir enlevé Grégory Villemin, avant de se rétracter. Bernard Laroche avait été incarcéré, puis relâché, avant d'être tué d'un coup de fusil par son cousin Jean-Marie Villemin, le père de l'enfant, en 1985. "Je pense qu'avec ce livre les gens comprendront maintenant que je suis innocente, que je n'ai rien à voir dans tout ça. Cette affaire m'a détruite. J'essaye de survivre", a déclaré Murielle Bolle à franceinfo, dans l'appartement de sa nièce, dans les Vosges.

Je vais continuer à me battre jusqu'au bout de toute façon, jusqu'à prouver mon innocence

Murielle Bolle

à franceinfo

Trente-quatre ans après les faits, elle maintient que les enquêteurs lui ont dicté ses aveux. "Je n'en pouvais (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi