Affaire Grégory : en quoi consiste la stylométrie, cette technique d'analyse de l'écriture qui a permis de relancer l'enquête ?

franceinfo
·1 min de lecture

Trente-six ans après les faits, l'ombre du corbeau plane toujours au-dessus de l'affaire Grégory. Jusqu'à présent, aucune expertise n'a permis d'identifier avec certitude l'auteur de la lettre envoyée aux époux Villemin le 16 octobre 1984. Cette missive manuscrite d'une seule page revendique le meurtre du petit garçon de 4 ans, dont le corps a été retrouvé dans la Vologne (Vosges). "Les investigations ont repris et avancent", indique Thierry Pocquet du Haut-Jussé, le procureur général de Dijon à franceinfo, mercredi 16 décembre, confirmant une information du Parisien.

"Des auditions ont été effectuées par le président de la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Dijon ces dernières semaines", indique le magistrat. L'enquête a en partie été relancée grâce à l'expertise d'une entreprise suisse, OrphAnalytics, spécialisée dans la stylométrie, une discipline qui consiste à authentifier l'auteur d'un document grâce à sa syntaxe personnelle. En 2017, Claire Barbier, la juge d'instruction de Dijon en charge de l'affaire, avait mandaté cette entreprise pour pouvoir mettre à profit la stylométrie et tenter d'identifier le corbeau, révélait L'Est Républicain. La magistrate avait opté pour cette entreprise étrangère, "en l'absence d'expert connu en France dans cette spécialité nouvelle", indiquait le quotidien lorrain.

La (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi