Affaire Grégory : les époux Jacob clament leur innocence

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Grégory Villemin a été retrouvé mort le 16 octobre 1984. Il était âgé de quatre ans.
Grégory Villemin a été retrouvé mort le 16 octobre 1984. Il était âgé de quatre ans.

Il est l'heure pour Marcel et Jacqueline Jacob, le grand-oncle et la grand-tante de Grégory Villemin, retrouvé mort dans la Vologne le 16 octobre 1984, de dire leur vérité. Dans une interview donnée au quotidien L'Est républicain, le 30 janvier, les époux Jacob sortent du silence pour la première fois et affirment être innocents dans le drame qui a touché Jean-Marie et Christine Villemin. Le jour de la disparition et de la mort de Grégory, 4 ans, « nous avons travaillé », indique notamment Marcel Jacob.

« Nous étions dans la même équipe, de 13 heures à 21 heures. Nous étions délégués du personnel et, à 14 h 30, nous avons eu une réunion syndicale avec la direction. Jusqu'à au moins 17 heures », ajoute-t-il. Tous les deux réfutent avoir quitté l'usine en catimini : « Si quelqu'un était dehors sans motif, il était licencié. »

Une dispute mais pas d'histoire

Concernant leur relation avec Jean-Marie Villemin, Marcel Jacob reconnaît s'être disputé une fois avec lui, mais il affirme ne pas avoir eu d'histoire. « C'est mon neveu comme les autres. » Idem concernant leur relation avec Albert Villemin, le père de Jean-Marie : il n'y aurait eu aucun différend. Ils ont même continué de se voir après la mort de Grégory.

Là, on nous bousille notre fin de vieMarcel Jacob

Marcel et Jacqueline balaient aussi d'autres éléments, comme le fait qu'une paire de jumelles se trouvait toujours sur leur table de salon et qu'elle servait à observer la maison des grands-parents de Grégory [...] Lire la suite