Affaire Gaël Perdriau : Mediapart pourra-t-il finalement publier son enquête sur l'édile ?

© Lionel BONAVENTURE / AFP

Vendredi dernier, la justice a interdit au site d'investigation Mediapart de publier un article qui devait révéler une nouvelle fois les "pratiques politiques" du maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau . Rebondissement dans cette affaire : ce lundi après-midi, Europe 1 a appris que Mediapart allait pouvoir tenter de faire annuler cette décision de justice.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"On n'a pas eu la possibilité de défendre nos arguments"

Une audience va se tenir ce vendredi après-midi au tribunal judiciaire de Paris. Un espoir pour le site d’investigation, qui est vent debout contre cette décision de justice. Ils dénoncent une "censure préalable", du "jamais vu". Car vendredi dernier, les journalistes n’ont pas pu exposer leurs arguments devant le tribunal. Ils ont simplement vu arriver un huissier à la rédaction, qui les a informés de l’interdiction de publier l’article.

C’est ce qu'expliquait l’auteur de l’article, Antton Rouget, dans Culture Médias ce lundi matin. "Nous n'avons aucune difficulté à répondre de nos enquêtes, y compris devant les tribunaux, ça nous arrive souvent, on estime que c'est une responsabilité quand on publie des articles de défendre la qualité de notre travail. [...] Là, nous ne sommes pas dans ce registre-là", a-t-il insisté au micro de Culture Médias.

"On n'a pas été informé et on n'a pas eu la possibilité de défendre nos arguments. On a seulem...


Lire la suite sur Europe1