Affaire Gérard Louvin : "des scènes équivoques avec des mineurs" en marge d'Intervilles ?

·1 min de lecture

Les révélations se poursuivent dans l'affaire Gérard Louvin-Daniel Moyne. Les dernières en dates : celles de Lio, qui assure qu'elle se doutait des comportements déplacés du couple et avait lancé l'alerte, ou encore celles au sujet des coulisses troubles du jeu Intervilles. Comme le rapporte L'Obs, en janvier 2017, l'animateur Olivier Chiabodo a fait circulé une note baptisée "Bouygues et TF1, complices de pédophilie... Il est grand temps de parler". Un document, que s'est procuré le média et dont est à l'origine celui qui participait à Intervilles en tant qu'arbitre avant d'être viré après des accusations de tricherie. "Il raconte des scènes équivoques avec des mineurs en marge de tournages d'Intervilles, questionnant le silence des équipes et d'un responsable de la chaîne présent", rapporte L'Obs. Un document dénoncé et qualifié d'"abject" par la première chaîne, qui a écrit un mois plus tard à Olivier Chiabodo.

Mais c'était sans compter sur les déclarations de Louis-François Bertin-Hugault, un ancien régisseur de Glem, la société de production de Gérard Louvin : "C'était l'année 1994, je crois. Sur Intervilles, des parents s'étaient plaints d'un problème arrivé à leur fils. Je me souviens de Foucault dans la voiture, alors qu'on partait au studio, disant en substance à Gérard : ‘Va falloir que vous vous calmiez’". L'animateur, qui à l'époque jouait le supporter de la ville d'accueil dans le programme, a cependant démenti ces informations auprès de L'Obs. Il a aussi assuré auprès (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Emilie Broussouloux dévoile sa silhouette deux mois après son accouchement : les internautes n'en reviennent pas !
Top Chef 12 : « Mise de côté » par Matthias, Charline raconte ce qui s’est passé en coulisses
Jessica (Koh-Lanta) : sa mère hospitalisée à cause de la Covid-19, elle donne des nouvelles
PHOTO Moundir en réanimation : Denis Brogniart adresse un message fort à l’ex-aventurier
Affaire Gérard Louvin : une victime présumée se serait confiée à Michèle Laroque, l'actrice dément