Affaire François de Rugy : les frais de représentation du président de l'Assemblée, un budget très peu contrôlé

franceinfo
François de Rugy a organisé des dîners fastueux aux frais de l'Etat. Une affaire qui met en lumière le faible contrôle des dépenses du président de l'Assemblée nationale.

Il assume un travail "de représentation". Epinglé pour avoir organisé une dizaine de dîners fastueux lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale, François de Rugy s'est défendu en invoquant des frais inhérents à cette fonction. "Une part importante de la fonction de président de l'Assemblée nationale consiste à un travail de représentation. Représentation de la France et de l'Assemblée nationale auprès d'homologues et membres de gouvernements étrangers, ainsi qu'auprès des médias, de la société civile et de responsable politique en général", a-t-il développé sur Facebook mercredi 10 juillet. Un caractère professionnel contesté par Mediapart, qui évoque "des agapes entre amis".

>> DIRECT. Suivez les derniers rebondissements de l'affaire François de Rugy

Cette affaire met en lumière le flou qui entoure les frais de représentation et de réception de la présidence de l'Assemblée nationale. Prévue à l'article 6563 du budget du Palais-Bourbon, cette somme tourne autour de 450 000 euros ces dernières années. Pour sa défense, François de Rugy s'est félicité d'avoir réduit en 2018 cette enveloppe de 13% par rapport à l'année précédente : c'est vrai, mais son montant n'a fait que retrouver le niveau de 2015, après une forte hausse en 2017, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi