Affaire Fourniret : fin des fouilles dans les Ardennes, le corps d'Estelle Mouzin reste introuvable

franceinfo avec AFP

"Toutes les vérifications prévues ont été faites" mais rien n'a été découvert, ont indiqué les gendarmes à l'AFP, ajoutant que les "hypothèses et les portes" étaient désormais "fermées".

Quatre jours de recherches vaines. Malgré le déploiement d'un important dispositif technique et humain, les fouilles menées dans deux anciennes propriétés du tueur en série Michel Fourniret ont pris fin, jeudi 25 juin, sans avoir permis de retrouver le corps d'Estelle Mouzin. "Toutes les vérifications prévues ont été faites" mais rien n'a été découvert, ont indiqué les gendarmes à l'AFP, ajoutant que les "hypothèses et les portes" étaient désormais "fermées".

"L'Ogre des Ardennes" a été déclaré coupable en 2008 des meurtres de sept jeunes femmes ou adolescentes, survenus entre 1987 et 2001. Il a été condamné à la perpétuité incompressible, avant d'être à nouveau condamné en 2018 pour un assassinat crapuleux. Après des années de dénégations, il a avoué début mars le meurtre d'Estelle Mouzin, lors d'un interrogatoire. Il a reconnu qu'il n'était pas "improbable" qu'il ait séquestré la fillette de 9 ans dans l'une de ses anciennes propriétés dans les Ardennes, après l'avoir enlevée en janvier 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne).

Lundi 22 juin, les enquêteurs s'étaient d'abord rendus à Ville-sur-Lumes, à une dizaine de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi