Affaire Fillon : Stefanini, sans regrets après sa démission, car son "destin individuel n'a absolument aucune importance"

franceinfo
Affaire Fillon : Stefanini, sans regrets après sa démission, car son "destin individuel n'a absolument aucune importance"

Patrick Stefanini a démissionné, vendredi 3 mars, de son poste de directeur de campagne de François Fillon. "Je n'ai pas de regrets parce que j'ai pris une décision qui correspondait à ce que je pensais juste", a-t-il affirmé à franceinfo, samedi 4 mars.

"J'avais dit à François Fillon mercredi matin que je pensais qu'il fallait qu'il arrête. J'en ai tiré logiquement les conclusions. J'ai expliqué ma démission dans une lettre qui est parfaitement précise et qui dit ce que je ressens", a assuré Patrick Stefanini. Selon ce dernier, la présidentielle est "une élection difficile, il faut savoir rassembler très largement non seulement son camp, mais au-delà des limites de son camp. C'est ça la question".

Tout ça est profondément triste, mais mon destin individuel n'a absolument aucune importance

Patrick Stefanini
directeur de campagne démissionnaire

à franceinfo

Patrick Stefanini a certifié qu'il "ne sait pas" si François Fillon va rester candidat, "c'est sa décision". Pour le directeur de campagne démissionnaire, "ce qui compte, c'est la situation politique de la droite et du centre", a-t-il affirmé.

L'équipe de campagne de François Fillon a annoncé que Vincent Chriqui, maire de Bourgoin-Jallieu et président de l'association de financement de la campagne du candidat, remplacerait, à partir de lundi, Patrick Stefanini. Celui-ci conserve ses fonctions jusqu'à dimanche soir après la

manifestation prévue dimanche au Trocadéro, à Paris.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Le nouveau directeur de campagne de François Fillon, Vincent Chriqui, a "appris vendredi soir" sa nomination
VIDEO. Le Parquet national financier hué par les militants de François Fillon à Aubervilliers
Affaire Fillon : démission du directeur de campagne Patrick Stefanini
Rassemblement du Trocadéro : les parlementaires pro-Fillon présentés un par un sur Twitter
François Fillon joue à quitte ou double

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages