Affaire Estelle Mouzin : les recherches se poursuivent, sans succès pour le moment

Dans les Ardennes, des pelleteuses s'affairent depuis lundi 26 avril pour tenter de retrouver le corps d'Estelle Mouzin, assassinée par Michel Fourniret. "Aujourd'hui les enquêteurs s'intéressent à une zone spécifique, signalée par un riverain, qui évoque un affaissement de terrain (...) Un mètre vingt, un mètre trente, dissimulé dans une sapinière, c'est là que se sont concentrées une partie des recherches, on ne sait pas ce qu'elles ont données" rapporte le journaliste Sébastien Thomas, dans le JT du 13 Heures du mercredi 28. Aucune piste n'est écartée La zone désignée concorde avec un emplacement désigné par Monique Olivier, ex-épouse du tueur en série Michel Fourniret. Un hectare et demi où le corps de l'enfant aurait pu être déposé. "Cependant, les enquêteurs sont prudents", ajoute Sébastien Thomas, "inspirés en cela par la personnalité de Monique Olivier". Aucune piste n'est écartée pour le moment. L'intégralité du site a été déboisée, pour permettre aux pelleteuses d'officier librement. L'avocat du père d'Estelle Mouzin veut quant à lui y croire et a déclaré avancer "pas à pas vers la vérité". Les fouilles se poursuivront au moins jusqu'au vendredi 30.