Affaire Estelle Mouzin: de nouvelles fouilles organisées dans les Ardennes

Par Cécile Danré
·1 min de lecture
Estelle Mouzin a disparu le 9 janvier 2003 à Guermantes en Seine-et-Marne. - AFP
Estelle Mouzin a disparu le 9 janvier 2003 à Guermantes en Seine-et-Marne. - AFP

Après plusieurs journées infructueuses, les enquêteurs ont repris les opérations de fouilles ce mardi dans les Ardennes, près de l'ex-propriété de Michel Fourniret, selon une source proche du dossier à BFMTV, confirmant une information du Parisien. Ils espèrent toujours retrouver le corps d'Estelle Mouzin, disparue il y a 18 ans. Les opérations ont été interrompues en fin de journée et reprendront mercredi.

Les opérations ont lieu depuis lundi "sur une zone humide localisée à Issancourt, commune limitrophe de Ville-sur-Lumes", d'après le quotidien. Michel Fourniret est absent pour des raisons de santé, en revanche son ex-femme Monique Olivier doit être transportée sur les lieux mercredi. Les fouilles vont s'étaler sur toute la semaine.

"Je reconnais là un être qui n’est plus là par ma faute"

Après des années de dénégations, l'Ogre des Ardennes a reconnu en mars 2020 le meurtre d'Estelle Mouzin, 9 ans, enlevée le 9 janvier 2003 alors qu'elle rentrait de l'école à Guermantes (Seine-et-Marne).

"Il est possible que cette image m'indispose (…) et je reconnais là un être qui n’est plus là par ma faute", avait-il déclaré à la juge. Mais "les circonstances, la suite, le déroulement, c'est dans les oubliettes", avait-il poursuivi.

Article original publié sur BFMTV.com