Affaire Estelle Mouzin : le mystérieux appel d’une codétenue de Monique Olivier

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En 2015, douze ans après la disparition d’Estelle Mouzin le 9 janvier 2003, Monique Olivier est détenue au centre pénitentiaire pour femmes de Rennes. C’est une détenue solitaire. Les meurtriers d’enfants sont particulièrement mal vus en prison. Pour éviter de se faire maltraiter, Monique Olivier reste en retrait des autres femmes du centre. Une seule réussit à gagner sa confiance : une prisonnière serbe, qui a la réputation d’être une "cheffe" dans son quartier de détention. Elle a décidé de faire parler Monique Olivier. Après avoir purgé sa peine, cette codétenue va finir par révéler les confidences qu’elle a soutirées à Monique Olivier. Et pour cela, elle décide d’appeler directement les avocats du père d’Estelle Mouzin.

 

 

Ce vendredi-là, à l’heure de la fermeture du cabinet, lorsque son assistante l’informe qu’une codétenue de Monique Olivier est au bout du fil et prétend avoir des choses importantes à lui apprendre sur l’affaire Estelle Mouzin, Me Corinne Herrmann s’attend en réalité à tout. C’est ce qu’elle a confié pour la toute première fois dans "L’Ombre", le podcast Original produit par Spotify et Europe 1 Studio . Mais pendant cet appel téléphonique de plus d’une heure, l’ancienne codétenue ne lui demande rien en échange d’informations. "Elle m’explique son parcours, elle ne me cache pas qui elle est. Elle me dit qu’elle a échangé avec Monique Olivier, et qu’elle lui aurait avoué concernant Estelle Mouzin", raconte Me Herrmann, au micro de la journaliste Chloé T...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles