Affaire Estelle Mouzin : Monique Olivier reconnaît un rôle dans la séquestration de la fillette

·2 min de lecture

Selon les informations d'Europe 1, confirmant celles de France info, l'ex-épouse de Michel Fourniret, Monique Olivier, a reconnu avoir eu un rôle dans la séquestration d'Estelle Mouzin dans les Ardennes. Ces déclarations inédites vont orienter les recherches vers un lieu qui sera fouillé dès mardi.

Nouvelles révélations dans l'affaire de la disparition d'Estelle Mouzin. Selon les informations d'Europe 1, confirmant celles de France info, Monique Olivier a donné lundi soir des indications qu'elle n'avait jamais donné jusqu'à présent. L'ex-compagne de Michel Fourniret a notamment reconnu avoir eu un rôle dans la séquestration de la jeune fille dans les Ardennes.

Estelle Mouzin, 9 ans, a disparu le 9 janvier 2003 à Guermantes, en Seine-et-Marne. En novembre 2019, soit seize ans après sa disparition, le tueur en série Michel Fourniret a été mis en examen pour "enlèvement et séquestration suivis de mort". Son ex-femme, Monique Olivier, a quant à elle été mise en examen pour complicité.

>> Retrouvez Europe soir en replay et en podcast ici

Elle aurait participé à sa séquestration durant plusieurs heures

C'est une nouvelle avancée majeure dans cette affaire, de telles déclarations n'ayant jamais été faites auparavant. Michel Fourniret n'avait, lui non plus, jamais parlé de la présence de Monique Olivier dans les Ardennes.

En fin de semaine dernière, l’ex-femme du tueur en série Michel Fourniret a déclaré à la juge Sabine Khéris, en charge de l'enquête, avoir vu la fillette vivante le lendemain de sa disparition. Elle lui aurait parlé et aurait participé à sa séquestration durant plusieurs heures à Ville-sur-Lumes, dans les Ardennes, dans une maison appartenant à la sœur de Michel Fourniret.

Selon Monique Olivier, Michel Fourniret aurait ensuite mis fin aux jours de la fille (...)

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :