Affaire Estelle Mouzin: Michel Fourniret mis en examen pour "enlèvement et séquestration suivis de mort"

1 / 2

Affaire Estelle Mouzin: Michel Fourniret mis en examen pour "enlèvement et séquestration suivis de mort"

À l'issue de son interrogatoire ce mercredi, Michel Fourniret a été mis en examen dans le cadre de l'affaire Estelle Mouzin par le magistrat instructeur du chef "d'enlèvement et séquestration suivis de mort", a-t-on appris de source judiciaire.

Le tueur en série a été entendu près de trois heures ce mercredi après-midi au tribunal de Paris, près d'une semaine après les déclarations de son ex-épouse Monique Olivier, qui avait contredit son alibi pour le jour de la disparition.

La source judiciaire n'a pas précisé à ce stade si Michel Fourniret a reconnu son implication dans la disparition de la fillette. Selon nos informations, il a fait des déclarations complexes pouvant présenter différents niveaux de lecture. À l'issue de son audition, les avocats de Michel Fourniret n'ont pas souhaité faire de déclaration.

Un alibi mis à mal par son ex-femme

Estelle Mouzin, âgée de 9 ans, avait disparu le 9 janvier 2003 alors qu'elle rentrait de l'école à Guermantes, en Seine-et-Marne. Son corps n'a jamais été retrouvé et les nombreuses pistes envisagées par les enquêteurs n'ont rien donné.

Jusqu'alors, Michel Fourniret invoquait un appel téléphonique passé à son fils le soir des faits pour son anniversaire. Ce dernier n'avait alors pas décroché mais l'appel avait été attesté par des relevés téléphoniques. Un alibi contesté la semaine dernière par son ex-épouse Monique Olivier. qui avait raconté à la juge avoir elle-même passé...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi