Affaire Estelle Mouzin : Monique Olivier reconnaît avoir aidé à déplacer le corps

Par LePoint.fr (avec AFP)
·1 min de lecture
Monique Olivier fut l'épouse du tueur en série Michel Fourniret. (Illustration)
Monique Olivier fut l'épouse du tueur en série Michel Fourniret. (Illustration)

Nouvelle révélation dans un dossier ouvert depuis près de deux décennies. Monique Olivier aurait bien vu Estelle Mouzin, disparue depuis le 9 janvier 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne), en vie, affirme Le Parisien, mardi 6 avril 2021. Entendue la semaine dernière par la juge parisienne Sabine Khéris, l'ex-épouse de Michel Fourniret aurait admis avoir aidé le tueur en série à déplacer le corps de la petite fille dans un bois des Ardennes. Toujours selon le journal, la complice du meurtrier aurait livré de nouveaux détails sur le lieu où se trouverait le corps de l'enfant. Si la principale intéressée a toujours nié, puis minimisé son rôle dans la disparition d'Estelle Mouzin, son témoignage serait perçu comme « solide », d'après une source proche du dossier interrogée par Le Parisien.

La veille, Didier Seban, l'avocat d'Éric Mouzin, s'était exprimé au micro de France Info. D'après le conseil du père d'Estelle, l'ancienne compagne de Michel Fourniret a reconnu avoir joué un rôle dans la séquestration de l'enfant dans les Ardennes. Monique Olivier « n'était pas en Seine-et-Marne, mais elle était présente au moment où Estelle était dans les Ardennes, vivante », a expliqué l'avocat au média public, ajoutant qu'il s'agit « de déclarations qu'elle n'avait pas faites jusque-là et que Michel Fourniret n'avait pas faites non plus ».

« Les efforts se concentrent sur Monique Olivier »

Plus précisément, c'est à la juge d'instruction Sabine Kheris que l'ex-épouse du tueur e [...] Lire la suite