Affaire Epstein : le prince Andrew se retire de la vie publique à la suite du scandale

Dans la tourmente depuis plusieurs jours, mêlé à l'affaire Epstein, le prince Andrew vient tout juste d'annoncer qu'il mettait fin à ses engagements publics.

Il y a quelques mois, le suicide de l’homme d’affaires américain Jeffrey Epstein, emprisonné pour exploitation sexuelle de mineurs, faisait l’effet d’un cataclysme. Dans le sillage de cette onde de choc, c’est le nom d’une tête couronnée qui a été mêlé à cette sombre affaire : celui du prince Andrew. En effet, le frère cadet du prince Charles est sous le coup de graves accusations. Selon Virginia Roberts, l’une des plaignantes dans l’affaire Epstein, le duc d’York l’aurait forcée à avoir des relations sexuelles avec lui. Les faits se seraient déroulés à Londres, en 2001, alors qu’elle n’était âgée que de 17 ans. Et si le prince Andrew a tenté de se défendre tant bien que mal, en présentant d’étonnants arguments, il semblerait que le couperet soit tombé.

Ce mercredi 20 novembre, dans un communiqué officiel, le prince Andrew a annoncé qu’il mettait fin à ses engagements publics, expliquant qu’il souhaitait « prendre du recul ». « Il est devenu clair pour moi ces derniers jours que les circonstances de mes liens passés avec Jeffrey Epstein sont devenues une perturbation majeure du travail de ma famille et du [mien]. J’ai demandé à Sa Majesté si je pouvais me retirer de mes engagements publics dans un avenir proche. » Une requête à laquelle la Reine, qui se retrouve bien évidemment dans l’embarras, a répondu favorablement. Si le prince Andrew se retire de la scène médiatique, ce nouveau scandale a une fois de plus bousculé l’équilibre - déjà fragile - de la

Retrouvez cet article sur Voici

Cette vidéo peut également vous intéresser :