Affaire Epstein : une plainte pour agressions sexuelles contre le prince Andrew

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Jeffrey Epstein
    Financier et pédocriminel américain

Ces derniers mois, ses avocats ont tout fait pour étouffer la plainte . Aux Etats-Unis, un juge fédéral a jugé recevable la plainte d'une femme, Virginia Giuffre, contre le prince Andrew , le fils de la reine d’Angleterre. Il pourrait donc être prochainement confronté à un procès au civil pour agressions sexuelles. Une affaire liée au scandale Jeffrey Epstein puisque le prince était proche du financier américain. 

La plaignante était âgée de 17 ans au moment des faits

C'est par l'intermédiaire de Jeffrey Epstein que le prince Andrew a rencontré Virginia Giuffre alors qu'elle n'avait que 17 ans. La plainte n'est ni vague ni ambiguë, selon le juge qui l'estime recevable. Il n'y a donc pas de raison de la classer sans suite, comme le demandaient les avocats du prince Andrew.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Selon la plaignante, le duc d'York l'aurait agressée sexuellement à trois reprises dans trois lieux différents : Londres, New York et les îles Vierges britanniques, archipel où Jeffrey Epstein possédait une île et aurait accueilli sur place de nombreuses jeunes femmes.

500.000 dollars contre le silence

Le prince Andrew a toujours nié toute agression et affirme même ne pas se souvenir de celle qui s'appelait alors Virginia Roberts. Pourtant, des photos existent, une notamment montrant le prince et la jeune femme tout sourire, se tenant par la taille. Il y avait un espoir, du côté du prince Andrew, de faire annuler cette plainte, car Virginia Giuffre ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles