Affaire Epstein: Le Français Jean-Luc Brunel en garde à vue

·1 min de lecture
AFFAIRE EPSTEIN: LE FRANÇAIS JEAN-LUC BRUNEL EN GARDE À VUE

PARIS (Reuters) - Le Français Jean-Luc Brunel, cofondateur d'une agence de mannequin et proche du milliardaire américain Jeffrey Epstein, accusé de viol, a été placé en garde à vue mercredi à Paris, a-t-on déclaré jeudi de source proche du parquet de Paris.

La justice française avait ouvert une enquête le 23 août 2019 dans le cadre du dossier Jeffrey Epstein, un financier américain accusé de trafics et abus de mineures qui s'est suicidé en août 2019 dans sa cellule.

"Jean-Luc Brunel a été placé en garde à vue le 16 décembre des chefs de viols et agressions sexuelles, viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans, viols et agressions sexuelles sur mineur de plus de 15 ans, harcèlement sexuel, associations de malfaiteurs et traite des êtres humains au préjudice de victimes mineures aux fins d'exploitation sexuelle", a-t-on déclaré à Reuters de source proche du parquet.

Les enquêteurs français, accompagnés d'un magistrat du parquet, avaient mené en septembre 2019 une perquisition dans les locaux de l'agence de mannequins Karin Models, dans le huitième arrondissement de Paris, cofondée par Jean-Luc Brunel.

En juillet dernier, la Britannique Ghislaine Maxwell, soupçonnée d'avoir été la complice de Jeffrey Epstein, a été arrêté aux Etats-Unis.

Jeffrey Epstein, un ancien gérant de fonds spéculatifs, avait été arrêté le 6 juillet 2019 sur un aérodrome du New Jersey de retour de France sur des chefs d'accusation de trafic sexuel et conspiration en vue de trafic sexuel. Il risquait 45 années de prison.

(Jean-Michel Bélot, avec la contribution de Matthieu Protard, édité par Nicolas Delame)