Affaire Epstein: pas d'enquête criminelle au Royaume-Uni, confirme la police

1 / 2

Affaire Epstein: pas d'enquête criminelle au Royaume-Uni, confirme la police

La police britannique a confirmé ce jeudi sa décision de ne pas ouvrir d'enquête criminelle relative à l'affaire Epstein, dans laquelle le prince Andrew est sommé par les plaignantes de témoigner sur ce qu'il savait des activités de son ami.
    
Dans un communiqué, la police britannique rappelle que lui avaient été signalées en juillet 2015 des accusations visant Jeffrey Epstein et une femme britannique, concernant des faits qui s'étaient déroulés en dehors du Royaume-Uni, hormis des accusations portant sur des faits datant de mars 2001 à Londres.
    
C'est à cette période que Virginia Roberts, épouse Giuffre, a affirmé avoir été forcée d'avoir des relations sexuelles à Londres avec le prince Andrew alors qu'elle était âgée de 17 ans, puis à deux autres reprises à New York et sur l'île privée de Jeffrey Epstein dans les Caraïbes, accusations démenties par le prince Andrew.

Après avoir évalué les preuves disponibles et entendu la plaignante, la police britannique avait conclu que les enquêtes portant sur des accusations d'exploitation sexuelle se concentreraient "largement" hors du Royaume-Uni. C'est ainsi que la police britannique avait décidé en novembre 2016 de ne pas ouvrir d'enquête criminelle.

"Notre position reste inchangée"

Après le suicide de Jeffrey Epstein dans sa prison new-yorkaise en août dernier, la police britannique avait réexaminé sa décision. "Notre position reste inchangée", a déclaré dans un...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi