Affaire Epstein : coup d’envoi du procès de Ghislaine Maxwell à New York

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Des manifestants se rassemblent pour protester contre la traite des êtres humains au palais de justice où le procès de Ghislaine Maxwell se tient, à New York.
Des manifestants se rassemblent pour protester contre la traite des êtres humains au palais de justice où le procès de Ghislaine Maxwell se tient, à New York.

Deux ans après le suicide de Jeffrey Epstein, le procès de son ex-compagne Ghislaine Maxwell a commencé à New York, lundi 29 novembre. Accusé de nombreux crimes sexuels, le milliardaire avait bien été condamné en Floride en 2008 pour avoir payé des jeunes filles pour des massages, mais n'avait fait que 13 mois de prison à la suite d'un accord confidentiel avec le procureur de l'époque.

Sa compagne Ghislaine Maxwell, accusée d'avoir préparé de jeunes filles pour un « prédateur », est la fille du magnat de la presse décédé Robert Maxwell. Âgée de 59 ans, elle est détenue aux États-Unis depuis l'été 2020 et encourt la prison à vie. Durant ce procès de six semaines, les douze jurés devront déterminer si elle a participé au vaste trafic sexuel dont était accusé le financier Jeffrey Epstein, mort en prison en 2019.

À LIRE AUSSIAffaire Epstein : Ghislaine Maxwell, la femme aux secrets

Ghislaine Maxwell plaide non coupable

Concrètement, Ghislaine Maxwell est soupçonnée d'avoir joué le rôle de « rabatteuse », en recrutant entre 1994 et 2004 des jeunes filles mineures exploitées sexuellement par Jeffrey Epstein, avec lequel elle a entretenu pendant près de 30 ans une relation amoureuse, amicale et professionnelle. « Elle était dangereuse. Elle préparait des jeunes filles à être agressées par un prédateur », en les mettant à l'aise, en confiance, et en faisant semblant de leur donner de l'importance, a décrit la procureure Lara Pomerantz en ouvrant les débats.

L'une [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles