Affaire Elisa Pilarski : deux experts accablent Curtis, le chien de son conjoint

Curtis est bien l'unique auteur des morsures qui ont causé la mort d'Elisa Pilarski, le 16 novembre 2019. C'est la conclusion de deux experts, dont le rapport d'une cinquantaine de pages détaille les éléments qui accablent le chien qu'elle promenait le jour de l'attaque, et dédouanent les chiens de chasse à courre qui se trouvaient, eux aussi, dans la forêt de Retz (Aine) au moment des faits. Entre autres, la taille des morsures sur le corps de la jeune femme correspond bien à celle de la mâchoire de Curtis. "Je rappelle que Curtis n'est pas le chien d'Elisa" Les parents d'Elisa Pilarski, décédée à 29 ans alors qu'elle était enceinte, restent inconsolables et veulent rétablir la vérité. "Je rappelle que Curtis n'est pas le chien d'Elisa", insiste Me Caty Richard, leur avocate, en précisant qu'il s'agissait de l'animal du compagnon de la jeune femme. En novembre 2019, celui-ci avait soutenu qu'Elisa Pilarski avait été attaquée par les chiens de chasse à courre.