Affaire d'Outreau : qu'est devenu le juge Fabrice Burgaud ?

C'est l'une des affaires judiciaires les plus connues de France. En 2000, les enfants de Myriam Badaoui et Thierry Delay, un couple originaire d'Outreau, ont été placés en familles d'accueil à la demande de leur mère, à cause de la violence paternelle. Les quatre garçons ont accusé leurs parents de viol et d'autres personnes. Au total, 18 adultes ont été arrêtés, dont un huissier, un chauffeur de taxi, un abbé, Myriam Badaoui ainsi que des voisins de palier de la famille. Après un procès fleuve, dix-sept personnes ont comparu devant la cour d'assises de Saint-Omer en mai 2004. Parmi eux, sept sont acquittées, dix sont condamnées et douze enfants sont reconnus victimes. En 2005, six adultes ont fait appel et ont été acquittés avant que Jacques Chirac n'évoque "un désastre judiciaire sans précédent".

Personnage phare de l'Affaire d'Outreau, le juge d'instruction, Fabrice Burgaud. À l'époque, il était fraîchement diplômé et venait d'être nommé à Boulogne-sur-Mer. Si c'est lui qui a commencé l'instruction de ce dossier, il a rapidement été muté à Paris. En 2002, Fabrice Burgaud est arrivé à la section antiterroriste puis à la section de l'exécution des peines. Le 8 février 2006, il a été auditionné par les parlementaires pour faire le point sur ses actions en tant que juge d'instruction durant l'affaire d'Outreau. "Aujourd'hui, peut-être plus que tout autre, je peux sentir leur souffrance, me représenter ce qu'ils ont vécu, l'enfermement, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Affaire d'Outreau : ce terrible souvenir de son père qui, 20 ans après, traumatise encore Jonathan Delay
“Rien n'avait bougé” : un proche qui hébergeait le couple disparu dans les Deux-Sèvres raconte
"Je le vis encore" : le témoignage bouleversant de l'abbé Dominique Wiel, acquitté de l'affaire d'Outreau
Sans le savoir elle était mariée à deux hommes depuis 17 ans
Une octogénaire meurt dans une atroce agonie après qu'un chien s'est introduit chez elle