Affaire d'Outreau : ces excuses lunaires que le juge Burgaud donnait pour que personne n'ait accès au dossier

C'est l'un des protagonistes de l'affaire d'Outreau. En janvier 2001, fraîchement sorti de l'école, le juge Fabrice Burgaud se voit confier l'instruction de l'affaire Delay-Badaoui, une affaire pénale dans laquelle quatre enfants, Chérif, Dimitri, Jonathan et Dylan, accusent leurs parents d'agressions sexuelles. Au cours de l'instruction, quatre personnes reconnaissent les faits : Thierry Delay et Myriam Badaoui, les parents des victimes, et leurs voisins de palier, David Delplanque et Aurélie Grenon. Mais persuadé que l'affaire va plus loin, le juge Burgaud se lance dans une véritable chasse à l'homme. En tout, 18 adultes sont arrêtés et incarcérés, parfois pendant plusieurs années. Treize d'entre eux seront acquittés en 2005, ce que Jacques Chirac qualifiera de "désastre judiciaire sans précédent".

Dans le documentaire L'Affaire d'Outreau, diffusé ce mardi 17 janvier 2023 sur France 2, les avocats du dossier reviennent sur le fiasco d'Outreau. Ils évoquent notamment les méthodes contestables du juge Burgaud, que l'obsession a poussé aux pires erreurs de jugements. "Monsieur Burgaud pensait tenir l'affaire du siècle, pensait tenir un réseau pédophile international, confie Fabienne Roy-Nansion, avocate de David Delplanque. Je crois aussi qu'il se faisait un point à gérer tout seul ce dossier-là, que ce dossier l'obsédait, que ça devait l'occuper jour et nuit." "Monsieur Burgaud est, il faut le préciser, c'est important, enfermé dans son bureau. Complètement (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

10 conseils pour garder le moral lorsqu'il fait froid et sombre
Mort troublante d'Anne-Cécile Pinel : neuf ans après la disparition de la jeune femme, une avancée se profile
Sa femme tombe enceinte malgré une vasectomie et des méthodes contraceptives il demande le divorce
Sauvé mais orphelin : le moment de joie avec sa famille vire au tragique pour cet enfant de 13 ans
Ils se mettent au lit la veille de leur mariage, la nuit sera tragique