Affaire Djokovic : ses avocats invoquent une infection au Covid en décembre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Novak Djoković
    Novak Djoković
    Joueur de tennis serbe

Novak Djokovic bénéficiait d'une exemption de vaccination contre le Covid-19 car il avait contracté le virus en décembre, ont assuré ses avocats ce samedi. Le numéro 1 mondial aurait en effet contracté le virus le 16 décembre selon un document déposé auprès du tribunal fédéral.

Le numéro 1 mondial de tennis Novak Djokovic bénéficiait d'une exemption de vaccination contre le Covid-19 car il avait contracté le virus en décembre, ont estimé ses avocats dans un document déposé ce samedi au tribunal. "La date du premier test Covid PCR positif a été enregistrée le 16 décembre 2021", ont-ils déclaré dans un document déposé auprès du tribunal fédéral, qui cherche à annuler le rejet de son visa d'entrée en Australie.

Novak Djokovic a également demandé à être transféré du centre de rétention de Melbourne afin de pouvoir s'entraîner avant l'Open d'Australie, ont dévoilé ses avocats samedi. Djokovic a été placé au centre Park Hotel à son arrivée en Australie "en dépit de ses demandes de transfert", ont écrit ses avocats dans une requête déposée auprès du tribunal fédéral visant à revenir sur l'annulation de son visa.

Retrouvez cet article sur Europe1

VIDÉO - Tennis: Novak Djokovic toujours en centre de rétention à Melbourne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles