Affaire Depardieu : Elie Semoun refuse de se mouiller

C'est au tour d'Elie Semoun de s'exprimer via son compte Twitter. Toutefois, il n'expose pas clairement le fond de sa pensée.

L'exil fiscal de Gérard Depardieu semble loin maintenant et il n'est clairement plus au coeur de l'actualité. Ce qui est intéressant aujourd'hui c'est d'avoir le point de vue des stars françaises. Jamel Debbouze, Catherine Deneuve, Fabrice Luchini, Brigitte Bardot, Gad Elmaleh et Arthur Essebag se sont pressés pour soutenir leur ami Gégé, mais d'autres comme Michel Sardou ou Philippe Torreton ne se sont pas gênés pour expliquer qu'ils trouvaient ce départ vers la Belgique inadmissible.

En ce beau dimanche d'hiver, une nouvelle personne vient de se joindre à la fête : Elie Semoun. L'humoriste qui a voulu, pendant un moment, faire croire qu'il savait chanter, s'est fendu de trois ''tweets''. Dans le premier il se pose une question : ''Qu'est ce qui est le plus choquant ? Depardieu qui part ou tous les courtisans qui le soutiennent ou ceux qui le critiquent pour exister ?'' Dans un second tweet, il s'en prend à la société et donne son point de vue : ''En France on est toujours un salaud de riche ! Je ne suis pas assez riche pour quitter la France et si je l'étais je ne la quitterai pas.'' Et il termine en expliquant qu'il ne se joindra pas à ses petits camarades pour taper sur le nouveau résident de Néchin : ''L'acharnement contre Depardieu je suis contre.''

Un témoignage qui ne vas probablement rien faire avancer mais il convient de saluer l'indépendance d'Elie Semoun vis à vis de ses amis du showbiz.

Eric Ratiarison

Retrouvez cet article sur CloserMag.fr

Le prince Harry a tué un homme
Danse avec les stars : Alessandra Martines est maman pour la deuxième fois
Affaire Depardieu : Pour Arthur Essebag, Philippe Torreton n'est personne

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.