Affaire Delphine Jubillar : Qu’a donné la confrontation entre le mari de Delphine et son ex-codétenu à qui il aurait avoué ?

B. Colin / 20 Minutes

JUSTICE - La confrontation entre Cédric Jubillar et son ex-codétenu, qui indique que plaquiste serait passé aux aveux en détention, n’a pas fait avancer le dossier selon les avocats du mari de l’infirmière, disparue en décembre 2020 à Cagnac-les-Mines

Pas de révélations. C’est en tout cas le résumé que font les avocats de Cédric Jubillar à l’issue de la confrontation de leur client avec un ex-codétenu, « Marco ». A l’automne dernier, ce dernier avait indiqué aux gendarmes que le plaquiste, soupçonné du meurtre de sa femme et en détention provisoire depuis juin 2021, lui avait livré des aveux, indiquant qu’il avait enterré le corps de Delphine près d’une ferme qui avait brûlé, non loin du domicile conjugal. Des confidences qu’ils auraient échangées à travers les fenêtres de la maison d’arrêt de Seysses.

Et aussi incroyable que cela paraisse, étant tous deux à l’isolement, ce jeudi, c’est la première fois que les deux hommes se rencontraient de visu, dans le bureau des juges d’instruction. « Les versions de l'un et de l'autre ont été confrontées, les juges d’instruction ont essayé de déterminer lequel des deux disait la vérité et finalement il n’en est pas sorti grand-chose. Chacun est resté sur ses positions, on n’a pas appris quoi que ce soit », a indiqué à la sortie des quatre heures de confrontation, Jean-Baptiste Alary, l’un des trois avocats du mari de la jeune infirmière, disp(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Affaire Delphine Jubillar : Les avocats du mari accusent les gendarmes de « jouer au Cluedo »
Affaire Delphine Jubillar : Les lunettes cassées de l’infirmière disparue accusent-elles son mari ?
Affaire Delphine Jubillar : Le téléphone de son mari était éteint la nuit de sa disparition, contrairement à ce qu’il avait dit

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles