Affaire Delphine Jubillar : pourquoi son mari Cédric a été surnommé “le zombie” par leurs voisins

·1 min de lecture

Depuis désormais huit mois, l’enquête sur la disparition de Delphine Jubillar se poursuit. L’infirmière de 33 ans s’est volatilisée dans la nuit du 15 au 16 décembre, à Cagnac-les-Mines, près d’Albi dans le Tarn. L’enquête a connu un nouveau rebondissement six mois plus tard, le 18 juin, quand son époux Cédric Jubillar a été mis en examen, pour “homicide volontaire par conjoint”. Désormais incarcéré à la maison d'arrêt de Seysses, près de Toulouse, en Haute-Garonne, l’artisan de 33 ans nie fermement les faits qui lui sont reprochés.

Les habitants de Cagnac-les-Mines avaient un surnom pour le moins spécial pour Cédric Jubillar, comme le souligne Le Nouveau Détective, ce 4 août 2021. Pour son dossier, le journal est revenu sur la journée du 5 janvier, période où les enquêteurs investiguaient la maison du couple. Un mois plus tard, Cédric Jubillar a fait son grand retour chez lui, au plus grand étonnement des voisins du quartier. “Le mari de Delphine a choisi de réintégrer la maison, avec ses deux enfants. Le ‘zombie’, comme certains l’appellent, reprend vite ses petites habitudes”, peut-on lire. Un surnom que les habitants lui donnaient car il avait toujours “son éternel bonnet de laine vissé sur le crâne”. “Il déambule devant chez lui, joint à la main. L’air parfaitement détendu”, écrivent nos confrères.

Fin juin dernier, Maître Jean-Baptiste Alary, avocat de Cédric Jubillar, avait affirmé que le père de famille fumait régulièrement du cannabis, et qu’il avait diminué sa consommation. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Mélanie Page touchée par le Covid-19 : “J'ai perdu le goût pendant 6 mois”
"Elle n'a plus envie" : les silences de Marine Le Pen font jaser ses proches
Mort de Claude Brasseur : les bouleversantes confidences de son fils Alexandre
Carl Philip et Sofia de Suède : le baptême de leur 3e enfant, une grande affaire familiale
Flashback - Comment Cécilia et Nicolas Sarkozy ont entretenu leur liaison dans le dos de Jacques Martin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles