Affaire Delphine Jubillar : l'heure des vérités approche...

·1 min de lecture

Il y a six mois aujourd'hui, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Delphine Jubillar a disparu. Dans cette affaire, on ignore encore ce mercredi 16 juin si l'infirmière de Tarn a été enlevée ou s'est enfuie, laissant derrière elle son époux Cédric Jubillar et leurs deux enfants. Un fait divers qui déchaîne les passions et pour lequel une pétition était signée le 5 juin dernier. 13 000 signatures demandaient ainsi au procureur de la République de Toulouse de prendre la parole concernant la disparition de l'infirmière de 33 ans. Aujourd'hui, ce dernier, Dominique Alzeari, a répondu à La Dépêche du Midi qu'il communiquera "le moment venu".

"Je communiquerai sur cette affaire, ainsi que je procède systématiquement, pour éviter le moment venu la diffusion de fausses nouvelles", a-t-il déclaré. Le procureur de la République a également tenu à rappeler "le principe du secret de l’instruction, une règle fondamentale qu’il apporte d’observer et qui s’impose à tous nos concitoyens". Il annonce donc qu'il devrait prochainement briser le silence. Un moment qui coïncide avec son prochain départ.

Le procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzéari, va en effet bientôt quitter ses fonctions dans la ville rose, nous apprend France Bleu. Il devrait en effet rejoindre la cour d'appel de Paris en tant qu'avocat général. Mis sur l'affaire Jubillar, il s'est vu reprocher tout le long son silence. Aujourd'hui, six mois après la disparition de cette mère de deux enfants de son domicile de (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Carla Bruni et Nicolas Sarkozy attendus comme des stars à Marrakech
Meghan Markle et Harry, "des pleurnichards" : leur pire ennemi ne décolère pas
Delphine Jubillar : pourquoi sa soeur Stéphanie ne croit pas à une fuite
Flashback - Mariage de Laura Smet : des ex-compagnons et la famille à la fête
"Valérie au pays des bobards" : Valérie Pécresse étrillée par Clémentine Autain

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles