Affaire Daval : le procès ouvert, trois ans après le meurtre d’Alexia

Jonathann Daval s’est longtemps fait passer pour le veuf éploré, avant d’avouer le meurtre de sa femme Alexia. Son procès s’est ouvert lundi 16 novembre, devant la cour d’assises de Haute-Saône. La famille de la jeune femme de 29 ans était présente, et espérait des explications. Jonathann Daval semble commencer à en donner. La mère de Jonathan Daval, qui est arrivée en fauteuil roulant, a refusé de faire tout commentaire aux équipes de France Télévisions. Les parents d’Alexia Daval, qui attendaient ce jour avec impatience, n’appréhendent pas ce face à face avec l’accusé, mais redoutent que l’image de leur fille soit ternie au cours du procès. Étranglée et brûlée "C’est le procès de Jonathann, et je ne veux pas que ça soit le procès d’Alexia", déclarait la mère de la victime, Isabelle Fouillot. "On ne supportera pas", rajoutait le père. En octobre 2017, le corps d’Alexia Daval avait été retrouvé dans une forêt, étranglé et partiellement brûlé. Son mari, Jonathann, avait affirmé qu’elle était partie faire un jogging et n’était jamais revenue. Il avait été vu à la marche blanche, effondré, et soutenu par ses beaux-parents. Il avait avoué le meurtre trois mois plus tard.