Affaire Daval: les parents d'Alexia vont publier un livre

·1 min de lecture
Isabelle et Jean-Pierre Fouillot à leur arrivée au tribunal de Vesoul, le 18 novembre 2020. - Sébastien Bozon
Isabelle et Jean-Pierre Fouillot à leur arrivée au tribunal de Vesoul, le 18 novembre 2020. - Sébastien Bozon

Les parents d'Alexia, tuée en 2017 par son mari Jonathann Daval, font paraître en octobre leur témoignage sur cette affaire très médiatisée, a annoncé l'éditeur Robert Laffont mercredi.

Alexia, notre fille, d'Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, rédigé avec le journaliste et producteur de télévision Thomas Chagnaud, doit être le publié le 28 octobre.

"Cela fait quatre ans qu'elle a été tuée par celui qui lui avait promis de l'aimer. Depuis, nous ne vivons plus. Nous survivons", disent les parents dans la présentation de l'ouvrage.

L'éditeur promet "un incroyable scénario qui nous est raconté de l'intérieur, au plus près du tueur, par l'ensemble de celles et ceux qui l'entouraient lors de ces longues soirées de mensonge, de douleur et de manipulation".

Une couverture médiatique importante

Le corps en partie calciné d'Alexia Daval, 29 ans, avait été retrouvé en octobre 2017 dans un bois près de son domicile de Gray-la-Ville (Haute-Saône), deux jours après que son mari Jonathann eut signalé sa disparition.

Après avoir montré le visage d'un veuf éploré pendant trois mois, il avait été confondu par les enquêteurs au terme d'investigations minutieuses. Il a été condamné en novembre 2020 à 25 ans de réclusion.

Les nombreux rebondissements dans cette affaire ont suscité une couverture médiatique intense en pleine vague #MeToo. Durant cette période, les parents d'Alexia ont parfois estimé que la personnalité de leur fille était dépeinte de manière inexacte.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles