Affaire Daval: la maison du couple revient à la famille d'Alexia

La maison où ont vécu Jonathann Daval et Alexia Fouillot avant la mort de la jeune femme, à Gray-la-Ville, en Haute-Saône, le 29 janvier 2018 - Sébastien BOZON - AFP
La maison où ont vécu Jonathann Daval et Alexia Fouillot avant la mort de la jeune femme, à Gray-la-Ville, en Haute-Saône, le 29 janvier 2018 - Sébastien BOZON - AFP

C'était la dernière demeure d'Alexia avant sa mort. La maison où a vécu le couple Daval, jusqu'à la mort d'Alexia Fouillot-Daval tuée par son mari en octobre 2017, appartient désormais à la famille de la jeune femme disparue, selon une décision de justice, rapportée ce dimanche par Le Parisien.

"Les parents d'Alexia n'avaient qu'une seule véritable revendication, c'était de récupérer cette maison de famille, à la fois lieu du bonheur et de la tragédie", souligne Gilles-Jean et Jean-Hubert Portejoie, avocats des parents et de la soeur d'Alexia Fouillot.

Le pavillon, situé à Gray-la-Ville, en Haute-Saône, était au coeur d'une bataille judiciaire entre Jonathann Daval et la famille d'Alexia Fouillot. Après la mort de son épouse, le trentenaire était devenu propriétaire à 50% du bien de la jeune femme, l'autre moitié étant revenue en indivision à ses parents et sa soeur. Pourtant, le Code civil empêche normalement Jonathann Daval d'hériter du bien, en raison de sa condamnation définitive pour le meurtre de sa femme.

La famille d'Alexia Fouillot attaque leur ancien gendre afin de le contraindre à lui vendre sa part et ainsi de devenir propriétaire de l'ensemble du pavillon. Une demande à laquelle a accédé le tribunal judiciaire de Vesoul le 8 mars dernier.

L'argent de la vente largement destiné à indemniser la famille Fouillot

Le bien, estimé à hauteur de 170.000 euros, doit être revendu au profit de Jean-Pierre et Isabelle Fouillot, parents d'Alexia, et de sa soeur Stéphanie, sans que Jonathann Daval ne se soit opposé à cette décision.

La justice a par ailleurs ordonné que l'argent de la vente soit en large partie utilisé pour indemniser les proches d'Alexia Fouillot. Reconnu coupable du meurtre de son épouse, Jonathann Daval a en effet été condamné en appel à verser 160.000 euros de dommages et intérêts à la famille de la victime.

La famille d'Alexia Daval réclamait au départ 800.000 euros, mais la justice avait débouté la dizaine d'oncles et tantes qui n'avaient pas démontré de "lien d'affection" avec leur nièce. La cour a également jugé "irrecevables" les nouvelles demandes de frais de succession formulées par les parents de la jeune femme.

Jonathann Daval purge une peine de 25 ans de réclusion pour le meurtre de son épouse Alexia en 2017.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles