Affaire Conclue. Pierre-Jean Chalençon en larmes après son éviction : "Je ne pourrai pas leur dire au revoir" (VIDEO)

C'est une demi-surprise. A l'heure du mercato télé, on apprenait mercredi le départ de Pierre-Jean Chalençon d'Affaire Conclue, dès la fin de saison. La faute à la polémique de trop ? L'acheteur de l'émission de France 2 a en effet vu surgir sur les réseaux sociaux une photo de lui posant aux côtés de Dieudonné. Mais il l'a assuré hier sur le blog de Jean-Marc Morandini, cela s'est fait "d'un commun accord" : "Devant l'ampleur prise par cette polémique, j'ai décidé en accord avec la production d'Affaire conclue de me retirer des enregistrements dès aujourd'hui (...) J'ai fait une erreur, je l'ai dit, et je présente mes excuses à ceux que cette photo a pu offenser ou blesser" a-t-il confié. Nouvelle salve d'explications ce jeudi, sur le plateau de CNews.

"Ce départ était programmé"

"Ça fait quelques semaines que j'en avais déjà parlé à la production, à Sophie (...) Je voulais que mon rôle évolue et ça n'a pas évolué. J'ai eu une année difficile. Mon père est décédé, Michou est parti (...) J'ai beaucoup réfléchi. Je souhaitais partir d'Affaire Conclue à la rentrée" a introduit le spécialiste de Napoléon face à Jean-Marc Morandini. "Blessé et attaqué", la polémique Dieudonné aurait donc été simplement un accélérateur. S'exprimant longuement sur les diverses polémiques qui le touchent, Pierre-Jean Chalençon est ensuite revenu sur les coulisses de son éviction. Assurant avoir reçu plusieurs messages de soutien, de Julien Cohen, Caroline Margeridon ou Sophie Davant, l'acheteur estime

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

Le grand concours des animateurs : qui est le gagnant ?
Jean-Luc Reichmann : son souvenir attendri de sa rencontre avec Roger Hanin
Elsa Zylberstein révèle la phrase "énorme" et très gênante qu'elle a dite à Bradley Cooper (VIDEO)
Benjamin Biolay l'avoue : il aimerait que sa fille ne soit pas chanteuse
Pirates des Caraïbes : un film avec Margot Robbie mais sans Johnny Depp, les fans mécontents