Affaire conclue : qui est Adeline Jaquet, la nouvelle acheteuse de l’émission ?

·1 min de lecture

L’équipe d’Affaire conclue ne cesse de s’étoffer ! Il est de plus en plus fréquent de voir arriver de nouvelles têtes dans l’émission de France 2, que ce soit du côté des commissaire-priseurs ou en salle des ventes. Ce mardi 27 avril, les téléspectateurs ont pu faire la connaissance d’une nouvelle acheteuse : Adeline Jaquet. Tout sourire, la chineuse a tout de suite étonné : née en France à La Rochelle, elle vit en Suisse mais parle avec un accent québécois. « J'ai grandi au Québec », a-t-elle expliqué à Télé Star. Au départ, rien ne la destinait à devenir brocanteuse. « J’ai fait des études en relations internationales, puis communication et marketing, a-t-elle raconté. Mon appétence pour les objets anciens est venue beaucoup plus tard, je dirai même à partir du moment où je me suis installée en Suisse. J'avais un espace de stockage et je me suis lancée à tâtons. Il y avait vraiment un marché en Suisse qui était en train de se développer alors j'ai sauté sur l'occasion. » Elle a crée relativement récemment, à la fin de l’année 2019, sa brocante en ligne Pépites & Cerisiers.

Début janvier 2020, elle quittait son confortable poste de project manager dans le développement immobilier pour se lancer à plein temps dans la brocante. Une aventure familiale qu’elle vit avec son mari, comme elle l’a expliqué dans un post Instagram : « Maman depuis 2 ans d'une petite pépite, j'ai la chance d'avoir un mari-roc, cheerleader à ses heures et partenaire de cette belle aventure entrepreneuriale. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Laure et Matthieu MAPR 5 : cette confession du couple qui pourrait bien agacer M6
VIDEO Mon gâteau est le meilleur de France : une candidate fond en larmes face au tacle d'une jurée
VIDEO Cyril Hanouna animateur de débats à la présidentielle de 2022 ? Il répond dans TPMP
VIDEO Mort d’Yves Rénier : le plus grand regret de son ami Daniel Angeli
« On sentait qu’on était quelqu’un à abattre » : Bernard Tapie se souvient de la violence et de la haine de ses agresseurs