Affaire Gaël Perdriau : le maire de Saint-Etienne empêche une publication de Mediapart

© JOEL SAGET / AFP

Alors que le site d'investigation Mediapart s'apprêtait à publier une enquête qui révélait de nouvelles révélations sur les "pratiques politiques" du maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau , le média a eu l'interdiction de sortir l'article. Les journalistes dénoncent une "censure préalable". L’article était prêt à être mis en ligne. Mais vendredi, la rédaction de Mediapart a vu arriver un huissier, venu informer de l’existence d’une décision de justice, qui interdit la publication de cette enquête. En cas de non-respect, Mediapart devra payer 10.000 euros par extrait publié.

Cela fait suite à une requête déposée par l’avocat du maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau. Car cet article contient des révélations sur les "pratiques politiques" du maire, également président de la métropole de Saint-Étienne. Mediapart l’a contacté juste avant la publication pour avoir sa version des faits. Gaël Perdriau a demandé un délai pour pouvoir répondre au site d’investigation. Il a fini par le faire. Mais trois heures après, l'huissier arrivait à la rédaction de Mediapart.

Laurent Wauquiez "victime de pratiques odieuses de la part de Gaël Perdriau"

Cet article contient de nouvelles révélations. Car fin août, le site d'investigation avait déjà publié des articles sur Gaël Perdriau. Il révélait que l’entourage du maire avait pratiqué un chantage présumé à la sextape contre son premier adjoint, Gilles Artigues . Depuis ce lundi, Mediapart s’insurge publiquement contre cette décision de justice.

An...


Lire la suite sur Europe1