Affaire Bygmalion: Jean Castex "manifeste son amitié et son affection" pour Nicolas Sarkozy

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Jean Castex sur le plateau de TF1.  - Thomas Coex
Jean Castex sur le plateau de TF1. - Thomas Coex

Le Premier ministre Jean Castex était l'invité du 20H de TF1 ce jeudi soir, où il a été notamment interrogé au sujet de la condamnation de Nicolas Sarkozy dans l'affaire Bygmalion. L'ancien président de la République a écopé d'un an de prison ferme pour financement illégal de campagne, à l'époque de la présidentielle de 2012. Il a annoncé sa décison de faire appel de ce jugement.

L'actuel chef du gouvernement, venu des rangs de la droite traditionnelle, a bien connu l'ex-chef de l'Etat dont il a été le secrétaire général adjoint de l'Elysée entre février 2011 et mai 2012. Un souvenir qu'il a invoqué au moment de lui adresser un message personnel.

"Le Premier ministre ne peut ni ne doit commenter les décisions de justice. Celle ci est indépendante, et c'est heureux", a-t-il tout d'abord souligné. Puis, Jean Castex a posé: "Néanmoins, à titre personnel, je veux manifester mon amitié et mon affection pour Nicolas Sarkozy. J'ai travaillé auprès de lui pendant près de deux ans et dont je sais l'engagement qui a été le sien pour notre pays", a-t-il encore ajouté.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles