Affaire Balkany : L’association créée par des habitants de Levallois pour payer la caution de Patrick Balkany est-elle légale ?

Mathilde Cousin et Vincent Vantighem

JUSTICE - Les statuts de l'association ont été déposés ce mercredi. Si ses membres assurent que leur initiative est conforme à la loi, des doutes subsitent sur la légalité de la démarche

« A Levallois, on a le cœur sur la main… » Simone Garcia n’a pas besoin d’un long discours pour justifier de son soutien à Patrick Balkany. Avec deux autres habitants, elle vient de créer une association dont l’objet est de réunir les fonds pour payer la caution du maire (LR) des Hauts-de-Seine condamné à quatre ans de prison ferme pour « fraude fiscale » et à cinq ans pour « blanchiment ».

« Ce n’est pas une première, justifie-t-elle. Il y a dix-huit mois environ, on s’est mobilisés pour offrir le fauteuil roulant dont un enfant handicapé avait besoin. C’est la même chose ! » Sauf que les montants ne sont pas les mêmes. Patrick Balkany ne sera fixé que le 13 novembre sur sa demande de remise en liberté mais, entre autres conditions, il sait déjà qu’il devra payer une caution de 500.000 euros pour pouvoir quitter la prison de la Santé (Paris, 14e arrondissement) où il vient de passer les deux derniers mois.

Patrick Balkany assure aujourd’hui « n’avoir plus un rond »

« Plus cigale que fourmi » comme il l’a reconnu lors de son procès en juin, Patrick Balkany assure aujourd’hui « n’avoir plus un rond » à cause des impôts. « Le fisc s’est assuré de faire en sorte que n(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Patrick Balkany demande (encore) sa remise en liberté et s’interroge sur les municipales
Affaire Balkany: La deuxième demande de mise en liberté examinée mardi
Affaire Balkany : La demande de mise en liberté du maire de Levallois mise en délibéré au 13 novembre