Affaire des bébés sans bras : une enquête préliminaire ouverte, annonce le procureur de la République de Marseille

franceinfo

Le pôle santé publique du parquet de Marseille a ouvert mercredi une enquête préliminaire pour "mise en danger de la vie d'autrui" et "blessures involontaires avec incapacité supérieure à trois mois" après une plainte déposée en août dernier par les parents d'un petit garçon né en 2012, dans l'Ain, sans main droite, a appris franceinfo jeudi 14 novembre auprès du procureur de la République de Marseille, confirmant une information du Parisien et de RMC.

Les investigations ont été confiées à l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp), ainsi qu'à la section de recherche de gendarmerie de Lyon, a précisé Xavier Tarabeux, le procureur de la République de Marseille, à franceinfo.

Une première plainte déposée en août dernier

Cette ouverture d'enquête préliminaire est la conséquence de la toute première plainte contre X "pour mise en danger de la vie d'autrui" déposée en août dernier par une famille originaire de l'Ain, dont le petit garçon, Louis, est né en 2012 avec une agénésie transverse du membre supérieur (ATMS). Avec cette plainte, les parents et leur avocat, Maître Fabien Rajon, voulaient obliger la justice à se pencher sur ces malformations dans l'Ain, après que les autorités sanitaire ont rendu, en juillet, les premières conclusions de l'enquête nationale dans l'affaire des "bébés sans bras".

Le comité scientifique y (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi