Affaire Anaïs Guillaume : un meurtre, un amant jaloux et un mystérieux corbeau

·1 min de lecture

Jeune agricultrice, Anaïs Guillaume disparaît un soir d’avril 2013. Six ans plus tard, son amant Philippe Gillet est condamné pour son meurtre. Après l'annulation de la peine et la réception d'un courrier anonyme, un nouveau procès débute ce 6 avril. Récit.

Fonceuse, travailleuse et joviale, Anaïs Guillaume était le rayon de soleil de sa fratrie. Son avenir, elle l’imaginait auprès de chevaux dans sa propre écurie. Alors, pour y parvenir, elle entame à l’âge de 20 ans un bac professionnel agricole et décroche un stage d’apprentissage dans une ferme tout près de chez ses parents.C’est ainsi qu’elle rencontre Philippe Gillet en septembre 2011. L’homme de 38 ans, marié et père de famille, a repris l’exploitation familiale à Fromy, dans les Ardennes. Carrure robuste, tempérament fruste, Philippe Gillet est besogneux et apprécie l’implication d’Anaïs dans ses tâches quotidiennes. Sensible à son regard azur et ses cheveux blonds comme les blés, il tombe rapidement sous le charme de la jeune Ardennaise. L’étudiante et le fermier deviennent alors amants en cachette de Céline Gillet, la femme de Philippe, qui travaille aussi sur l’exploitation. Mais quatre mois plus tard, l’épouse trompée est victime d’un accident rarissime et décède écrasée par une vache dans la salle de traite de la ferme.Un amant " très jaloux "Les semaines passant, le couple affiche petit à petit son idylle au grand jour, ce qui n’est pas au goût de tout le monde " On ne cautionnait pas cette relation...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Affaire d'espionnage italo-russe : "Les personnalités proches de la Russie vont payer les pots cassés"

Affaire Epstein : jusqu'où remonteront les enquêteurs ?

Affaire Mila : cinq autres personnes jugées en juin, dix au total

Affaire Delphine Jubillar : un journal du Tarn victime de deux étranges cyberattaques

Affaire Bygmalion : le procès de Nicolas Sarkozy reporté en mai