Affaire Alexis Kohler : quatre questions sur la note d'Emmanuel Macron défendant son bras droit

franceinfo avec AFP

Des juges d'instruction vont reprendre les investigations visant Alexis Kohler, secrétaire général de l'Elysée, soupçonné de conflits d'intérêts en raison de ses liens avec l'armateur italo-suisse MSC, a appris franceinfo de source judiciaire, mercredi 24 juin. L'enquête avait été classée sans suite en août 2019, mais l'association Anticor avait ensuite déposé une plainte avec constitution de partie civile le 4 décembre. La nouvelle information judiciaire a été ouverte lundi. L'ouverture de cette nouvelle enquête survient alors que le président de la République est soupçonné d'avoir attenté à la séparation des pouvoirs après la publication par Mediapart d'une note d'Emmanuel Macron dédouanant son secrétaire général.

Qu'est-ce que l'affaire Kohler ?

Initialement, ce sont les liens familiaux entre Alexis Kohler, un haut-fonctionnaire du ministère de l'Economie puis de l'Elysée, et le groupe italo-suisse MSC, l'un des plus importants armateurs de porte-conteneurs du monde, qui ont intéressé la justice. Le groupe a été fondé et est toujours dirigé par la famille Aponte, des cousins de la mère d'Alexis Kohler.

L'association Anticor reproche à Alexis Kohler d'avoir caché ces liens avec le groupe et d'avoir siégé au sein des conseils (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi