Affaire Alexia Daval : la mère de la victime souhaite un "bon séjour en prison" à Jonathann

·1 min de lecture

Que retenir de la journée de vendredi? Le moment fort de cette encore une fois très dense journée d'audience a été l'échange entre Isabelle Fouillot à la barre et l'accusé dans son box, visiblement très ému. Tantôt douce tantôt brusque, la mère d'Alexia, qui considérait jadis son gendre comme son fils, a tenté de provoquer un sursaut de vérité de la part de Jonathann Daval. Ce dernier a répété ce qu'il dit depuis la reconstitution en juin 2019 : il l'a tuée "pour qu'elle se taise", suite à "une dispute". Frustrée, Isabelle Fouillot lui a sèchement souhaité "un bon séjour en prison". Cette confrontation réelle faisait suite à une autre, diffusée dans la salle de la cour d'assises de Haute-Saône, où la mère de la victime avait suscité les aveux de l'informaticien de 36 ans en lui montrant une photo d'Alexia et de son chat Happy.

Divers témoins se sont succédé à la barre - dont Martine Henry, la mère de l'accusé - éclairant chacun les facettes de Jonathann Daval, qui s'est décrit lui-même devant l'enquêteur de personnalité comme "timide, maniaque" ou "toujours souriant".

Lire aussi - Jonathann Daval, jeudi face à la Cour : "Quand on étrangle quelqu’un comme ça, c’est pour donner la mort"

Et samedi? Ce sera le dernier jour du procès. La journée devrait s'ouvrir avec le réquisitoire de l'avocat général Emmanuel Dupic, puis ce sera les plaidoiries de la défense avec Mes Schwerdorffer, Spatafora et Estève. Pour un verdict attendu dans la soirée. Jonathann Daval encourt la réclusion ...


Lire la suite sur LeJDD