Affaire Alexeï Navalny : Les services pénitentiaires russes promettent d’arrêter l’opposant en cas de retour

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

COME BACK - L’opposant a annoncé mercredi qu’il rentrerait en Russie dimanche

S’il rentre en Russie comme il prévoit de le faire dimanche, l’opposant Alexeï Navalny sera arrêté par les services pénitentiaires russes (FSIN), ont affirmé ces derniers ce jeudi, lui reprochant d’avoir violé les conditions d’une peine de prison avec sursis le visant.

« Le service fédéral des prisons russes est obligé de prendre toutes les mesures nécessaires pour arrêter le contrevenant Alexeï Navalny, dans l’attente d’une décision du tribunal de remplacer sa peine avec sursis par une peine (de prison) ferme », a fait savoir le FSIN dans un communiqué.

Un enregistrement deux fois par mois

Le FSIN reproche à Alexeï Navalny, en convalescence depuis des mois en Allemagne après une tentative d’empoisonnement présumée, de ne pas s’être présenté auprès des services pénitenciers russes deux fois par mois, comme l’exigent les conditions d’une peine de cinq ans de prison avec sursis à laquelle il a été condamné en 2015.

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Des médias pointent le FSB dans l'empoisonnement de Navalny
Affaire Navalny : L'opposant affirme avoir piégé un agent du FSB ayant participé à son empoisonnement, Moscou dénonce un délire de persécution
Russie : Vladimir Poutine signe une loi qui offrira aux anciens présidents une immunité à vie