Affaire Alexeï Navalny : ce que l'on sait des accusations à l'encontre du FSB, le service de renseignement russe

franceinfo avec AFP et Reuters
·1 min de lecture

L'épais nuage de fumée qui entoure la tentative d'assassinat d'Alexeï Navalny, bête noire du pouvoir russe, se dissipe. L'empoisonnement à un neurotoxique de type militaire, similaire au célèbre poison Novitchock, a été orchestré par un groupe d'espions spécialisé des renseignements russes (FSB), affirme une enquête publiée lundi 14 décembre par le site d'investigation Bellingcat (en anglais).

Le 20 août 2020, Alexeï Navalny, avocat et principal opposant de Vladimir Poutine, a été évacué en urgence de l'avion qu'il s'apprêtait à prendre pour rejoindre Moscou depuis Tomsk, en Sibérie. Hospitalisé en soins intensifs en Russie, il a été plongé dans le coma et transféré en Allemagne, où une substance toxique de type Novitchok a été détectée par des laboratoires occidentaux.

Une enquête menée par plusieurs médias internationaux

Le site Bellingcat et plusieurs autres médias, dont la chaîne américaine CNN, le média russe The Insider et le quotidien allemand Der Spiegel, ont mené une longue enquête. Ils démontrent que la Russie n'a pas mis fin, contrairement à ce qui a été annoncé, à son programme d'armes chimiques, après sa fermeture officielle en 2010. "Ses scientifiques ont été réembauchés par des instituts qui se livrent à des recherches prétendument civiles", avance le site.

En s'appuyant sur diverses sources d'informations, notamment les données de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi