Affaire Alexeï Navalny : Berlin, Varsovie et Stockholm répliquent à Moscou et expulsent des diplomates russes

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Une réponse en représailles. L'Allemagne, la Pologne et la Suède vont expulser des diplomates russes en poste, ont annoncé, lundi 8 février, quasi simultanément les gouvernements des trois pays. Moscou a aussitôt réagi en dénonçant une mesure "infondée" prise alors que la Russie a décidé, quelques jours plus tôt, d'expulser des diplomates européens pour avoir participé, selon elle, à des manifestations en faveur d'Alexeï Navalny.

La présence des diplomates à des rassemblements "illégaux le 23 janvier" en soutien à Alexeï Navalny organisés à Saint-Pétersbourg et Moscou est "inacceptable et incompatible avec leur statut", estiment les autorités russes. Mais pour Berlin, le diplomate allemand présent aux manifestations ne cherchait qu'à "s'informer par des moyens légaux sur l'évolution de la situation sur le terrain".

"Une décision inacceptable"

Le gouvernement suédois a lui "informé l'ambassadeur de Russie qu'une personne de l'ambassade devait quitter la Suède. C'est une réponse claire à la décision inacceptable d'expulser un diplomate suédois qui ne faisait que remplir ses fonctions", a déclaré la ministre Ann Linde sur Twitter.

"En réponse à l'expulsion injustifiée d'une diplomate polonaise, le ministère des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi