Affaire Air Guinée: l’ex-ministre Cellou Dalein Diallo convoqué par la justice

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le leader de l’UFDG, la principale force politique de la Guinée, Cellou Dalein Diallo est attendu lundi 13 juin à la Cour de répression des délits économiques et financiers (Crief). Il est soupçonné d’avoir vendu la compagnie nationale aérienne Air Guinée à un très bas prix et s’en être enrichi. Cellou Dalein Diallo, qui séjourne hors de la Guinée depuis mars dernier, était au moment des faits le ministre des Transports de 1996 à 2004, sous la présidence de Lansana Conté.

Avec notre correspondant à Conkary, Mouctar Bah

Le patron de l’UFDG avait été l’un des artisans de la privatisation d’Air Guinée sur instruction du chef de l’État d’alors, Lansana Conté, qui avait pris un décret spécial dans ce sens. La compagnie aérienne nationale avait fini par disparaître. Cellou Dalein Diallo est donc soupçonné d’avoir bradé une partie des avoirs de la compagnie nationale et de s’en être enrichi.

Reste à savoir s’il répondra à la convocation de la justice. Selon Aliou Condé, l’un des vice-présidents de l’UFDG, « Cellou Dalein Diallo n’a jusqu’ici pas reçu de convocation, il y des élucubrations qu’on entend dans la presse, par ci ou par là, mais nous, en ce qui concerne le parti et la famille, on n’a pas eu encore de convocation ».


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles