Publicité

Affaire Adèle Haenel : un procès requis contre Christophe Ruggia pour agressions sexuelles sur mineure

L’affaire Adèle Haenel prend un nouveau tournant. Jeudi, le parquet de Paris a requis le renvoi devant le tribunal correctionnel de Christophe Ruggia, pour agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité, d’après les révélations de RMC. Le 3 novembre 2019, l’actrice Adèle Haenel avait accusé le réalisateur Christophe Ruggia d’agressions sexuelles. Les faits se seraient déroulés de ses 12 à ses 14 ans, lorsqu’elle incarnait le rôle principal du film Les Diables en 2001, selon les déclarations de l’une des figures de #MeToo, à Mediapart.

À lire aussi L’actrice Adèle Haenel confirme arrêter le cinéma, un acte « politisé »

Le parquet s’est notamment appuyé sur les « déclarations circonstanciées, constantes et précises et datées d’Adèle Haenel ». D’après le réquisitoire définitif consulté par RMC, « Christophe Ruggia lui a imposé des agressions sexuelles nonobstant ses dénégations ». L’actrice dénonce « plusieurs épisodes d’attouchement de nature sexuelle […] tout en fournissant des détails sur le déroulement des faits, leur caractère systématique lors de ses visites au domicile de Christophe Ruggia ».

Une confrontation en juin 2023

Adèle Haenel dénonce des agressions sexuelles dès sa première venue au domicile de Christophe Ruggia. L’actrice s’y rendait tous les samedis après-midi, de septembre 2001 à février 2004. Elle a également dénoncé des agressions lors des festivals de Marrakech et de Yokohama. Elle avait déposé plainte cour...


Lire la suite sur LeJDD