Affaire Adèle Haenel : Christophe Ruggia mis en examen pour agressions sexuelles

Christophe Ruggia a été formellement mis en examen ce jeudi 16 janvier. Le réalisateur est accusé depuis novembre dernier de harcèlement et d’attouchements sexuels par Adèle Haenel. Les faits présumés se seraient déroulés lorsque l’actrice avait entre 12 et 15 ans. Le cinéaste avait fermement démenti, et la comédienne avait finalement décidé de porter plainte. « Les dénégations publiques de Christophe Ruggia l'ont déterminée à obtenir judiciairement la reconnaissance de son statut de victime », avaient indiqué ses conseils dans un droit de réponse publié par Mediapart. Une enquête a été ouverte pour « agressions sexuelles sur mineure de 15 ans » et « harcèlement sexuel », et le réalisateur a été arrêté à son domicile ce mardi 14 janvier puis placé en garde à vue. A l’issue de celle-ci, ce jeudi 16 janvier, il a été déféré au parquet en vue d’une mise en examen.

Christophe Ruggia : interdiction de contacter Adèle Haenel

Au cours de sa garde à vue, plusieurs témoins ont été entendus par les enquêteurs. Dans la nuit de mercredi à jeudi, une confrontation entre Christophe Ruggia et Adèle Haenel a eu lieu dans les locaux de la police à Nanterre. Selon une source de l’AFP, ils auraient tous deux maintenu leur version. Comme l’ont annoncé ses avocats à BFM TV, le réalisateur a été présenté à un juge ce jeudi 16 janvier dans l’après-midi. Il a été mis en examen pour « agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité sur la victime ». Christophe Ruggia restera à la disposition

Retrouvez cet article sur Voici

Rihanna : la star débarque sur TikTok !
VIDEO Julien Cohen : sa danse « très sensuelle » avec une vendeuse d’Affaire conclue
Alexandra Rosenfeld lâche une photo ado de son cher et tendre Hugo Clément
Les Bronzés 4 ? Thierry Lhermitte répond à la question que tout le monde se pose
Jay-Z attaque en justice un Etat pour dénoncer les conditions indignes de détention