Affaire Adèle Haenel : Christophe Ruggia mis en examen pour « agressions sexuelles sur mineur de 15 ans »

V.V. avec AFP

#METOO - Le réalisateur est accusé d'« attouchements » et de « harcèlement sexuel » par l’actrice Adèle Haenel

Le réalisateur Christophe Ruggia a été mis en examen, ce jeudi, pour « agressions sexuelles sur mineur de 15 ans » par personne ayant autorité sur la victime et a été placé sous contrôle judiciaire, a indiqué le parquet de Paris à 20 Minutes, confirmant une information de BFMTV.

Accusé d'« attouchements » sur l’actrice Adèle Haenel lorsqu’elle était adolescente, Christophe Ruggia a été interpellé mardi matin avant d’être placé en garde à vue pendant près de deux jours. On apprenait ce jeudi matin auprès du parquet de Paris qu’il allait être  présenté à un juge d'instruction en vue d’une éventuelle mise en examen.

Confrontation mercredi

Une confrontation a eu lieu mercredi entre Adèle Haenel et Christophe Ruggia. Pendant cette confrontation, chacun a maintenu sa version, le cinéaste de 55 ans contestant la mise en cause dont il est l’objet, selon une source de l’AFP proche du dossier. Le parquet de Paris a requis le placement sous contrôle judiciaire de ce dernier, après avoir ouvert une information judiciaire pour (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Christophe Ruggia nie toute agression envers Adèle Haenel, mais reconnaît une « erreur » et demande pardon
#MeToo, deux ans après : « Le mouvement a eu un impact sur la dénonciation de toutes les formes de violences envers les femmes »
Affaire Adèle Haenel : La garde à vue de Christophe Ruggia, accusé d'« attouchements » par l’actrice, prolongée