Adrien Quatennens visé par une main courante de son épouse pour des soupçons de violences conjugales dans le cadre de leur divorce

L'épouse du député a déposé une main courante après des accès de violence de son mari. Elle avait demandé à ce qu'aucune poursuite ne soit engagée. Le respect de la vie privée d’un côté, la nécessaire lutte contre les violences conjugales de l’autre, et un véritable casse-tête pour La France insoumise (LFI). Le couple Quatennens a réclamé, dans un communiqué commun diffusé ce mardi, le "respect" de sa "vie privée" après la révélation dans le Canard enchaîné du dépôt d’une main courante par l’épouse du numéro 2 du parti dirigé par Jean-Luc Mélenchon.