Adrien Quatennens est de retour à l'Assemblée un mois après sa condamnation pour violences conjugales

© NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Pour la première fois depuis le mois de septembre 2022, le député du Nord Adrien Quatennens est de retour au Palais Bourbon. Ce mercredi, le député, exclu du groupe de La France insoumise (LFI) jusqu’en avril prochain, est arrivé « autour de 11 heures » à la commission des Affaires étrangères pour l'examen d'un rapport d'information sur la réforme du corps diplomatique. Condamné mi-décembre pour violences conjugales, l'élu du Nord siège désormais parmi les non-inscrits. « J'exerce mon mandat parlementaire », a avancé l'élu.

Le président MoDem de la commission des Affaires étrangères, Jean-Louis Bourlanges, a recadré le député Renaissance Sylvain Maillard, qui s'est « étonné », pendant les débats, du retour « en catimini » de l'ancien lieutenant de Jean-Luc Mélenchon. « Hors sujet... Pas la peine d'avoir un dérapage », a rétorqué le président de la commission.

Lire aussi - Manon Aubry, eurodéputée Insoumise : « Adrien Quatennens ne prend pas le chemin de la prise de conscience »

Adrien Quatennens a été condamné pour « violences sans incapacité commises par conjoint » entre octobre et décembre 2021, ainsi que pour « envoi régulier et malveillant de messages » à son épouse entre août et septembre 2022. Malgré cette condamnation, le député du Nord avait exclu de démissionner, dénonçant un « lynchage médiatique ». Le 13 décembre, à la suite de cette décision de justice, il avait réitéré le fait de regretter cette gifle. « Comme me l’a dit Madame la procureure de la Républiqu...


Lire la suite sur LeJDD